Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau Index du Forum
Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau :: 2011-01-09 - LePoint : Florent Bissonnet : "Quand on me dit qu'il aurait voulu assassiner maman, c'est un tissu de mensonges"
Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau
Ce forum a été fermé le 9 septembre à la demande des enfants de Jean-Michel Bissonnet - vous pouvez néanmoins continuer à vous inscrire
 
 FAQ  Rechercher  Groupes  Membres  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  S’enregistrer  Connexion
2011-01-09 - LePoint : Florent Bissonnet : "Quand on me dit qu'il aurait voulu assassiner maman, c'est un tissu de mensonges"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau Index du Forum -> Le Procès Janvier 2011 -> Revue de presse janvier 2011
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JFD
Lecture

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 403
Localisation: Région de Grenoble

MessagePosté le: Dim 9 Jan - 21:40 (2011)    Sujet du message: 2011-01-09 - LePoint : Florent Bissonnet : "Quand on me dit qu'il aurait voulu assassiner maman, c'est un tissu de mensonges" Répondre en citant

http://www.lepoint.fr/societe/florent-bissonnet-quand-on-me-dit-qu-il-aurai…

Le Point.fr - Publié le 09/01/2011 à 18:40
Florent Bissonnet : "Quand on me dit qu'il aurait voulu assassiner maman, c'est un tissu de mensonges"
Le procès de Jean-Michel Bissonnet, soupçonné d'avoir commandité le meurtre de sa femme, reprend lundi.
Entretien avec leur fils.Propos recueillis par notre correspondant, Hervé Denyons

Le Point.fr : Dans quel état d'esprit abordez-vous ce procès ?

Florent Bissonnet : Tendu et en même temps impatient, comme tous ceux qui soutiennent mon père. Avoir perdu ma mère, voir mon père dans le box des accusés, jamais je n'aurais imaginé cela. Et en même temps, nous avons besoin de savoir, d'en finir. Mais je ne vous cache pas que c'est une nouvelle épreuve, comme ce que nous vivons au quotidien depuis trois ans.

Avez-vous vu votre père récemment ?

Oui, et il est dans le même état d'esprit, je pense, à la fois anxieux et désireux de s'expliquer. Cela fait des mois qu'il se repasse les choses dans sa tête, qu'il voudrait être entendu et compris.

Comment comprenez-vous son attitude au premier procès et cette histoire de subornation de témoin ?
J'ai vu mon père juste après et nous nous sommes engueulés. Je lui en voulais terriblement, mais il faut comprendre. Vu qu'il a été présenté comme un millionnaire, une foule d'escrocs se sont présentés à lui en prison pour lui proposer leurs services. Par exemple un faux témoignage contre de l'argent. Il a reconnu qu'il a fait une grosse bêtise. Il s'en voulait. Je ne l'excuse pas, mais je comprends parce que sa détention préventive est un calvaire et que rien ne justifie de laisser aussi longtemps en cellule quelqu'un qui clame son innocence et qui n'est pas jugé.
Vous en voulez à la justice ?
Je veux que le traitement soit le même pour tous et que la justice sache prendre de la distance par rapport à l'enquête qui a été entièrement à charge contre mon père. On a désigné d'emblée un coupable. Or, s'il y a quelqu'un qui le connaît bien, c'est moi, comme je connaissais parfaitement ma mère. Alors, quand on me dit qu'il aurait voulu assassiner maman, qu'ils ne s'entendaient pas, c'est un tissu de mensonges. C'était un couple uni, bien sûr avec parfois des tensions dues au caractère de chacun, mais comme dans tous les couples. Et ils s'aimaient, avaient des projets, étaient heureux ensemble. Un fils ressent cela.
Mais votre père a été décrit comme pouvant être manipulateur, organisé, froid et en même temps autoritaire.
Mon père est quelqu'un qui a réussi dans sa vie et il ne le doit qu'à lui-même. Pourtant, cela créé des jalousies. Alors, on brosse le portrait d'un notable fortuné, fier de lui et cassant. C'est vrai qu'il a le sang chaud, comme nous tous dans la famille, mais il est loin d'être la caricature que j'ai lue ici ou là. Nous avons eu une éducation stricte, nous sommes une famille de valeurs. Chez nous, le travail compte, le respect de la parole et le respect de l'autre. Alors, quand on nous fait passer pour des riches qui mépriseraient tout et tout le monde, cela choque profondément. Quant au scénario qui lui aurait fait choisir un homme à tout faire qui ne sait pas tenir un fusil pour tuer maman, cela ne tient pas debout. Comme la majorité des accusations.
Qu'attendez-vous du procès ?
Que la parole de mon père puisse être entendue, à l'égal des autres, et notre parole aussi. Et la vérité, quelle qu'elle soit. Nous avons besoin de savoir, enfin, pour nous reconstruire, mon frère et moi. D'en terminer pour commencer à revivre.
Pourquoi croyez-vous votre père innocent ?
Parce qu'il me l'a dit, redit, répété, les yeux dans les yeux, et que je sais que l'on ne peut pas mentir dans ce genre de circonstances
_________________
Résistez ! (Marie Durand, Aigues Mortes, la Tour de Constance)
La Justice existe, ne vous laissez pas briser par ses errements


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau Index du Forum -> Le Procès Janvier 2011 -> Revue de presse janvier 2011 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
affiance theme by sparsely
Traduction par : phpBB-fr.com