Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau Index du Forum
Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau :: 2011-01-21 - MidiLibre : Marc Bissonnet : « Notre vie serait plus simple si mon père était coupable »
Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau
Ce forum a été fermé le 9 septembre à la demande des enfants de Jean-Michel Bissonnet - vous pouvez néanmoins continuer à vous inscrire
 
 FAQ  Rechercher  Groupes  Membres  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  S’enregistrer  Connexion
2011-01-21 - MidiLibre : Marc Bissonnet : « Notre vie serait plus simple si mon père était coupable »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau Index du Forum -> Le Procès Janvier 2011 -> Revue de presse janvier 2011
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JFD
Lecture

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2009
Messages: 403
Localisation: Région de Grenoble

MessagePosté le: Mar 25 Jan - 10:45 (2011)    Sujet du message: 2011-01-21 - MidiLibre : Marc Bissonnet : « Notre vie serait plus simple si mon père était coupable » Répondre en citant

http://www.midilibre.com/articles/2011/01/21/A-LA-UNE-Marc-Bissonnet-Notre-…

Édition du vendredi 21 janvier 2011
Montpellier Marc Bissonnet : « Notre vie serait plus simple si mon père était coupable »



DR





Beaucoup d’émotion et de conviction, des pleurs et de la dignité. La cour d’assises de l’Hérault a entendu hier matin le témoignage fort et touchant de Florent et Marc, les deux fils de Jean-Michel et Bernadette Bissonnet. Chacun son tour, avec des mots et des personnalités différentes, ils sont venus dire leur certitude aux jurés.

Pour eux, rien dans le dossier ni dans le comportement de leur père, avant ou après les faits, ne permet de l’accuser et de le condamner. Critiques face aux gendarmes, à la justice et à la presse, les deux frères, qui ont perdu leur mère, tuée le 11 mars 2008, et leur père, arrêté dix jours plus tard, ont bouleversé la salle.

Des sanglots à la barre, et des larmes dans la salle. Pendant plus de trois heures, Marc, 28 ans, et Florent, 30 ans, les

fils de Jean-Michel Bissonnet, racontent aux jurés la vie de la famille, avant et après le crime. Un récit poignant, haché par le chagrin, la colère, la douleur, et sous-tendu par la certitude, partagée, de son innocence. « Il avait tout pour être heureux. Pourquoi mon père aurait-il fait ça ? Il pouvait pas se passer d’elle. Il est comme un con, maintenant. »

Et Marc raconte ce mercredi 12 mars 2008 où son patron, à Paris, lui dit qu’il doit rentrer d’urgence à Montpellier. « Dans l’avion, je pleurais, j’imaginais ma mère à l’hôpital, mais pas ça. » Même scénario pour Florent, alors en déplacement en Espagne. « J’ai cru que mon cœur allait me lâcher. » La famille, à l’arrivée. Son père que les gendarmes ramènent le soir après l’avoir interrogé. « Il était effondré. »

Marc pleure à la barre, Jean-Michel sanglote dans le box. Les obsèques, la messe. « Papa, on le portait pour sortir de l’église », dit Florent, qui se souvient aussi de cette fameuse séance de cinéma, le lendemain soir, pour Bienvenue chez les Ch’tis. « Il pleuvait, il fallait se changer les idées. J’ai regardé papa, il a pleuré pendant tout le film. » L’audition le lundi, chez les gendarmes. « J’ai été bien accueilli », reconnaît Marc.

Et puis, le samedi, l’arrestation de son père dans une rue de Castelnau-le-Lez. « Ce qui nous a choqués, c’est la manière. Il a fallu faire ça à la militaire, alors que d’Harcourt a été convoqué par lettre recommandée, et Belkacem par téléphone. » Après ? « Une longue attente. On espérait qu’il sorte et c’est l’effroi : il est placé en prison. Après avoir perdu notre mère, on est privé de notre père. On rentre dans un processus judiciaire implacable. »

Florent : « Ce qui nous est arrivé, ça nous a fait prendre dix ou quinze ans. On a mis un bout de temps à comprendre que mon père ne sortirait pas avant le procès. » La justice ? « Je pense qu’elle ferait bien de s’occuper un peu des victimes. Elle aurait tout à y gagner. » Marc : « On a écrit à la juge d’instruction pour être reçus en tant qu’enfants de la victime. Elle nous a répondu que c’était, je cite, superfétatoire. »

Et puis toutes ces interrogations sur ce qu’a fait leur père. Marc : « On s’est posé des questions, on s’est retourné le cerveau. Chaque semaine, on le mettait en face de nos doutes. » Florent : « On n’est pas bornés, on n’est pas bêtes. Je me confronte à certains points du dossier. Quand il me regarde, il n’a pas le regard fuyant. » Il souffle.

« Je sais que ce que je vais dire peut se retourner contre moi. Mon père est un emmerdeur, c’est chiant d’aller le voir toutes les semaines en prison. Mais je ne voudrais pas qu’il soit condamné parce qu’il est insupportable. La vie serait tellement plus simple s’il était coupable. On serait passé à autre chose. Je ne suis pas là pour vous convaincre que mon père est innocent, mais je n’ai pas trouvé dans l’enquête d’élément qui prouve qu’il est coupable. »

Marc ne cache pas sa colère : « Je voudrais la mort de tous ceux qui ont touché à un cheveu de ma mère. Si mon père est coupable, je ne lui pardonnerai jamais. Il faut qu’il paye aussi, surtout s’il nous a infligé ces trois ans d’épreuves effroyables. Mais tout ce qu’on veut, c’est la vérité, et pour le condamner, il vous faut des preuves, pas des interprétations. »

Jean-Michel Bissonnet se lève, en larmes : « Et vous voulez que je fasse du mal à des enfants extraordinaires comme ça ? Vous voulez que je tue leur mère ? C’est une histoire de fou ! »


François BARRÈRE  

_________________
Résistez ! (Marie Durand, Aigues Mortes, la Tour de Constance)
La Justice existe, ne vous laissez pas briser par ses errements


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Bissonnet - Le mystérieux meurtre de Castelnau Index du Forum -> Le Procès Janvier 2011 -> Revue de presse janvier 2011 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
affiance theme by sparsely
Traduction par : phpBB-fr.com